Salle noire 23 – « Boyhood »

23. Boyhood

Synopsis et bande-annonce

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte…

Pourquoi je suis entrée dans la salle

Pour l’originalité du concept ! A ma connaissance unique.

Mon sentiment en sortant

Très réussi ! Je n’ai pas vraiment vu passer les 2h45 (et pourtant c’est une durée qui d’ordinaire ne m’enchante pas trop !). Je rejoins certaines critiques concernant le manque de repère temporel, on aimerait avoir des dates ou des âges. Dommage également de n’avoir pas un peu plus développé le rôle de la mère de famille. Mais sinon c’est très bon, on est pris par l’histoire, qui n’est pas toujours rose, et j’en ai eu les larmes aux yeux car le réalisme est frappant puisque ce sont toujours les mêmes acteurs tout au long des années.

Ma recommandation

❤❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s