Salle noire 30 – « Saint Laurent »

30. Saint Laurent

Synopsis et bande-annonce

1967 – 1976. La rencontre de l’un des plus grands couturiers de tous les temps avec une décennie libre. Aucun des deux n’en sortira intact.

Pourquoi nous sommes entrés dans la salle

Parce que nous avions vu en janvier le « Yves Saint Laurent » de Jalil Lespert

Parce que ce couturier était quelqu’un de fascinant

Notre sentiment en sortant

Epuisés…Long c’est bien, mais trop long c’est trop ! 2h30…2h30 difficiles. Des longueurs très ennuyeuses, des scènes presque choquantes ou à tout le moins glauques, une ambiance triste pour ce film. Le premier ne nous avait pas laissé cette impression. Les acteurs ne marquent pas, les enchaînement sonores et visuels sont agressifs, bref, certes on apprend des choses sur la vie d’Yves Saint Laurent, mais rien de plus que dans le film de Lespert qui est un bien plus beau spectacle.

Seul mérite : j’attaque enfin le livre de sa biographie pour acheté en février !

Ma recommandation

x

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s