15 minutes pour respirer ○ Wabi Sabi

Mes objectifs 2015 (que j’ai décidé de présenter ici par réalisations et non plus par bilans mensuels) prévoyaient un petit temps de ressourcement quotidien, sous la forme de 15 minutes environ de lecture quotidienne d’un livre inspirant. J’ai commencé par « Le pouvoir du moment présent » de Eckart Tolle mais c’est une lecture un peu laborieuse donc j’ai fait une pause pour me consacrer à un livre sur le Wabi Sabi. LE QUOI ? … Comme moi il y a peu, vous ne savez sans doute pas trop de quoi il s’agit. J’ai vu ce mot pour la première fois sur Instagram, sous des photos que je qualifierai d’apaisantes, belles, comme des poteries, des espaces épurés, des objets ayant vécus.

Voici ce que nous dit notre ami Wikipédia :

« Le wabi-sabi (侘寂) est une expression japonaise désignant un concept esthétique, ou une disposition spirituelle, dérivé de principes bouddhistes zen, ainsi que du taoïsme. Le wabi-sabi relie deux principes :
  • Wabi : solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie…
  • Sabi : l’altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets. Le goût pour les choses vieillies, pour la salissure, etc.
Le Wabi fait référence à la plénitude et la modestie que l’on peut éprouver face aux phénomènes naturels, et le Sabi la sensation face aux choses dans lesquelles on peut déceler le travail du temps ou des hommes.
Une illustration du wabi-sabi : le culte esthétique pour les pierres, ou le travail des bonsaï.
Cette éthique apparaît au XIIe siècle ; elle prône le retour à une simplicité, une sobriété paisible pouvant influencer positivement l’existence, où l’on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes. »

Il y a assez peu de livres sur le sujet je trouve, surtout en français et j’ai donc lu le plus vu, « Wabi Sabi, trouver le bonheur au-delà de l’imperfection ». Car s’il est facile de comprendre le propos en terme de décoration d’intérieur, je voulais voir si l’idée pouvait aller plus loin.

41uRh+5oqbL._SY344_BO1,204,203,200_

Le livre est bien, il y a pas mal d’exercices à faire avec papier et crayon, que je n’ai pas (encore) fait, je m’en suis tenue à une première lecture rapide. En terme de développement personnel, ce livre propose beaucoup de pistes et mérite que j’y revienne. Mais déjà j’en vois les bienfaits…moi qui suis de plus en plus maniaque, perturbée dès qu’un objet traîne ou ennuyée que les couleurs d’un ouvrage en crochet ne soient pas parfaitement assorties, sans parler de situations plus humaines, j’ai commencé à regarder les choses d’un autre oeil et…à me détendre un peu plus ! Ce qui est bien le but de ces 15 minutes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s